Déclarer l’arrêt de travail d’un intérimaire. Les avantages pour l’intérimaire.

AG2R La Mondiale vous propose un service en ligne pour déclarer au plus vite les arrêts de travail de vos intérimaires, sans attendre les décomptes de la Sécurité sociale. Le service en ligne, c’est moins de tâches administratives, une traçabilité des échanges et moins de litiges.

Le service en ligne facilite aussi la vie de vos intérimaires. Ils bénéficient :

  • d’un délai d’indemnisation plus court,
  • d’une avance express sur prestations en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle avec arrêt de plus de 25 jours (dont 15 jours hors mission),
  • d’un accueil dédié,
  • d’une information systématique sur leurs droits et démarches.

DÉCOUVREZ NOS SERVICES EN VIDÉO

Le principe

  1. Vous déclarez l’arrêt de travail à partir des éléments dont vous disposez :
  2. Vous envoyez par e-mail la déclaration d’arrêt de travail imprimé accompagné de ses pièces justificatives.
  3. Vous informez l’intérimaire de la prise en charge de son dossier par le service Juliett.

AG2R RÉUNICA Prévoyance Service Juliett

  • accuse réception de votre dossier par mail,
  • détermine si votre dossier remplit les conditions nécessaires pour être traité, complète le dossier, suit sa constitution,
  • effectue les relances nécessaires en s’adressant directement à l’intérimaire,
  • verse une avance express sur prestations de 300 € à l’intérimaire en cas d’accident de travail ou maladie professionnelle avec arrêt de plus de 25 jours (dont 15 jours hors mission).

Le service Gestion indemnise l’intérimaire le cas échéant.

Conseils pratiques

Voici quelques conseils pratiques qui vont aideront à déclarer les arrêts de travail de vos intérimaires…

 

À quel moment dois-je déclarer l’arrêt de travail de l’intérimaire ?

Il faut déclarer au plus tôt tous les arrêts concernant un accident du travail ou une maladie professionnelle. Concernant un arrêt maladie ou un accident de trajet, il faut déclarer seulement ceux supérieurs à 4 jours d’arrêt.

Les arrêts pour maternité sont exclus car c’est à l’intérimaire de les déclarer.

 

Les arrêts de travail après la mission sont-ils pris en charge ?

Ils peuvent être pris en charge au titre :

  • des jours de repos consécutifs (week-end, ou 4 jours de repos si travail en VSD – vendredi, samedi, dimanche),
  • de la période de jours ouvrés immédiatement postérieurs à la date de fin de mission appréciée en fonction du nombre d’heures ayant donné lieu au calcul de l’indemnité compensatrice de congés payés au titre de la dernière mission. L’extension de couverture se calcule à raison d’un jour ouvré pour 70 heures de travail dans la limite de 25 jours ouvrés. Lorsque l’organisation des missions de travail temporaire aboutit à un enchaînement de contrats générant des intermissions pouvant être qualifiées de repos hebdomadaires, l’extension de couverture se calcule en cumulant les derniers contrats successifs,
  • du fonds de solidarité professionnelle,
  • de la portabilité des droits.

 

Est-ce qu’un accompagnement psychologique est prévu pour les intérimaires qui ont vécu un événement grave ?

Oui, un service d’accompagnement psychologique peut être mis en oeuvre pour les intérimaires. Il peut également s’adresser aux permanents qui dans leur mission professionnelle sont confrontés à des difficultés particulières avec les intérimaires ou candidats à une mission, pour leur permettre de mieux faire face à ces difficultés. Il s’agira plus particulièrement de situations de chantage au suicide ou de crise suicidaire.

Pour tout savoir sur ce service et la meilleure façon de le proposer, découvrez le film ci-après et téléchargez le flyer Accompagnement psychologique en bas de page, et visionnez la vidéo ci-après :

Film : « Accompagnement psychologique, un service tourné vers l’avenir »

 

Est-ce qu’un intérimaire peut recevoir une avance sur prestations ?

Oui, en cas d’accident de travail ou maladie professionnelle avec arrêt de plus de 25 jours (dont 15 jours hors mission). L’intérimaire reçoit directement une avance express de 300 €. Cette avance qui doit lui permettre de faire face à d’éventuels aléas financiers est récupérée par AG2R RÉUNICA Prévoyance lors du versement effectif des indemnités.

Des documents sont-ils disponibles pour m’aider dans mes démarches ?

Pour plus d’informations, télécharger les notices en bas de cette page.

 

Que dois-je adresser à AG2R RÉUNICA Prévoyance Service Juliett après ma déclaration ?

Pour un accident de travail ou une maladie professionnelle, vous devez nous envoyer :

  • la déclaration d’arrêt de travail Juliett,
  • le contrat de mission signé, – la déclaration d’accident de travail CERFA,
  • l’attestation Pôle emploi,
  • l’avis d’arrêt de travail initial
  • et pour les cadres, la feuille de paie.

 

Pour une maladie ou un accident de trajet, vous devez nous envoyer :

  • la déclaration d’arrêt de travail Juliett,
  • le contrat de mission signé,
  • l’attestation Pôle emploi,
  • l’avis d’arrêt de travail initial,
  • et pour les cadres, la feuille de paie.

 

Le régime Frais de santé des intérimaires

La mise en place d’un régime Frais de santé pour les intérimaires est obligatoire au 1er janvier 2016.

DÉCLARER L’ARRÊT DE TRAVAIL D’UN SALARIÉ INTÉRIMAIRE

Pour déclarer et suivre le dossier d’arrêt de travail d’un salarié intérimaire, connectez-vous à votre espace entreprise.

DÉCLARER L’ARRÊT DE TRAVAIL D’UN SALARIÉ INTÉRIMAIRE