Le congé maternité des intérimaires : comment ça marche

Le congé maternité des intérimaires : comment ça marche

Vous attendez un heureux événement et travaillez, ou avez travaillé, en tant qu'intérimaire : félicitations ! Sachez que durant votre congé maternité ou d'adoption, vous pouvez bénéficier d'une indemnisation de AG2R RÉUNICA Prévoyance, complémentaire à celle de la Sécurité sociale.

Congé maternité : Conditions et montant d'indemnisation

Pour bénéficier de l’indemnisation complémentaire, vous devez justifier :

  • de votre état de grossesse ou de l’arrivée d’un enfant au foyer en cas d’adoption,
  • du versement des indemnités journalières par la Sécurité sociale,

Pour prétendre au paiement du congé de maternité ou d’adoption, vous n’êtes pas obligée d’être sous contrat de mission à la date du congé maternité.

L’indemnité journalière est égale au 1/360e de votre rémunération brute cumulée (versées par AG2R RÉUNICA Prévoyance et la Sécurité sociale) perçue au cours des missions de travail temporaire effectuées dans la profession pendant les 12 mois précédant votre congé de maternité ou d’adoption.

Cette indemnité est versée pour tous les jours calendaires de la période indemnisée et correspond aux durées légales d’indemnisation prévues par la Sécurité sociale, notamment :

  • 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement et 10 semaines après,
  • 8 semaines avant et 18 semaines après, à partir du 3e enfant,
  • 10 semaines au plus en cas d’adoption à compter de l’arrivée de l’enfant au foyer. Si le nombre d’enfants au foyer est porté à 3 ou plus, le congé atteint 18 semaines.

Sachez qu’il vous est possible de réduire, après accord de votre médecin, dans la limite de 3 semaines pour 1 enfant, le congé prénatal, le congé post-natal se trouvant augmenté d’autant. Ce report est annulé en cas d’arrêt de travail prescrit sur la période antérieure à la date présumée d’accouchement.

Le cumul des deux indemnités (versées par AG2R RÉUNICA Prévoyance et la Sécurité sociale), déduction faite des cotisations salariales, ramené au mois, ne peut excéder le gain journalier de base (IFM incluse, ICCP exclue) correspondant aux missions de travail temporaire effectuées au cours de cette même période.

Les dispositions liées à la maternité sont étendues à tout intérimaire dont la conjointe décède au cours de l’accouchement, sous réserve de remplir les conditions de versement de l’indemnité journalière de repos de la Sécurité sociale, mais également à condition de ne pas être déjà couvert pour ce risque.

 

Retrouvez toutes les informations sur les conditions et montant d’indemnisation dans la notice téléchargeable ci-dessous.

 

Bon à savoir

Pour prétendre au paiement du congé de maternité ou d’adoption, vous n’êtes pas obligé d’être sous contrat de mission à la date du congé maternité.

Simuler vos indemnités complémentaires maternité

Simulez vos indemnités complémentaires journalières avec Juliett’maternité

Pendant votre arrêt, votre couverture santé se poursuit... renseignez-vous !

  • Maintien de la couverture pendant 2 mois après chaque mission, sans justificatif
  • Et jusqu’à 7 mois en cas d’arrêt de travail, de congé maternité ou de chômage

Visuel Intérimaires santé

Naissance : des services pour vous faciliter la vie !

Renseignez-vous auprès du Fastt pour connaître les solutions proposées pour les gardes d’enfant, le logement, le crédit et bien d’autres services.

Action sociale : écoute, conseil, orientation

La prolongation de votre arrêt de travail vous met dans une situation difficile ? Des professionnels de l’action sociale peuvent vous aider à trouver des solutions adaptées.

Tél0969 36 10 43